Premiers retours sur l’AppleTV 4ème génération

Bon, autant le dire tout de suite : autant certains virages d’Apple ont pu me laisser perplexe, autant je crois beaucoup à l’avenir de cette AppleTV. Faussement peu spectaculaire, elle amène des possibilités qui, j’en suis persuadé, vont beaucoup nous étonner dans les mois à venir. Certes, ce n’est pas la première fois, loin de là, qu’on nous fait le coup de « l’AppStore » sur grand écran (il y en a même un intégré à ma TV Samsung !). Mais la puissance de frappe de la communauté de développeurs autour d’iOS risque d’amener des choses réellement étonnantes.

  • Beaucoup de jeux pour l’instant sur le store. Certains sont déjà très matures, écosystème iOS oblige. La conversion d’un jeu iPhone sur AppleTV semble relativement aisé, au vu de la richesse de certains titres que j’ai pu essayer.
  • L’installation est simplissime, avec une configuration réduite à l’extrême : l’AppleTV détecte l’iPhone aux alentours en Bluetooth, et va piocher dans sa configuration pour récupérer les accès Wifi, le login iTunes, etc… Plus que jamais, l’écosystème Apple marche à plein tube.
  • Un petit détail mais qui change beaucoup de choses dans l’usage « au quotidien » de l’engin : la possibilité de télécommander entièrement son système avec la télécommande Apple. Grâce au HDMI-CEC, la TV s’allume en même temps que la box. Mais il est également possible de programmer son AppleTV pour qu’elle serve de télécommande à son ampli homecinéma. Je peux donc allumer, éteindre, changer le volume de toute mon installation. Et, cerise sur le gâteau, plus de soucis de piles avec cette télécommande rechargeable via un câble Lightning.
  • Détail en revanche agaçant : une fois sur deux, on prend la télécommande à l’envers, vu qu’elle est quasi-symétrique.
  • Dernier point du côté de la télécommande : l’application « Remote » des iPhone et Apple Watch n’est pour l’instant pas compatible. J’imagine que ça aussi viendra rapidement…
  • Déception du côté de SIRI : l’intégration d’un micro dans la télécommande est une bonne idée, et on se prend vite au jeu de « parler » à sa TV, tout aussi ridicule que cela soit. Malheureusement, l’étendue des pouvoirs de Siri est pour l’instant limité, et il n’est pas possible de fouiller dans le catalogue (dense) d’Apple Music, par exemple. Dommage, ça aurait été l’usage principal que j’en aurai fait. Bon, à priori ça va arriver d’ici quelques semaines…
  • En parlant d’Apple Music, la « curation » mélangeant playlists faites à la main et profiling en fonction de ses écoutes prend tout son sens ici, c’est parfaitement adapté à un usage via télécommande. Et si c’était ça la « vision » qu’avait Steve Jobs de l’usage de la télévision ? On ne le saura jamais, mais il est clair que c’est ce qu’Apple avait en tête en sortant en juin dernier ce service de musique.
  • Et pour parler des apps… Le template plus ou moins imposé par Apple amène à avoir pour le moment des applications qui se ressemblent beaucoup. Les acteurs majeurs de la vidéo sont là (Youtube, Netflix, Hulu), les français sont rares (Canalplay, Arte.. et c’est à peu près tout pour le moment).
  • L’AppStore est super mal foutu. Pour trouver des applications intéressantes, on est souvent amené à faire une recherche par les premières lettres. Pas terrible…
  • Je me suis amusé à lire une revue sur ma TV, non pas avec une app dédiée (il n’y en a pas encore), mais avec l’appli Kiosk de mon iPhone reroutée via AirPlay sur mon téléviseur. Et c’était étonnamment agréable. En HD, l’ensemble est bien lisible, et zoomer sur un article permet une lecture plutôt confortable. Je crois qu’il y a là une piste à creuser.

Portrait mitigé donc… Mais la plupart des défauts évoqués ici sont rectifiables dans les mois à venir. Et, surtout, je suis persuadé que les apps à venir vont être étonnantes. J’attends en particulier beaucoup des possibilités d’apps « transverses », avec une expérience qui suit l’utilisateur sur son téléphone, son ordinateur… et maintenant sa télé.

Dans les idées qui me viennent :

  • une chaîne « Cuisine » comme on a pu en connaître, mais entièrement en VOD, et avec des fonctionnalités d’e-commerce, des fiches cuisines accessibles via la télécommande…
  • une app de coaching sportif utilisant à la fois l’accéléromètre de sa montre ou de son téléphone et le grand écran du téléviseur
  • une déclinaison de PocketCast sur AppleTV permettant de retrouver confortablement dans son salon la fin du podcast qu’on a commencé à écouter dans le métro avec son téléphone
  • des jeux en réalité augmentée utilisant la caméra de l’iPhone et l’écran de sa TV

La liste pourrait être longue, et les prochains mois seront passionnants !

Posted in Actus, Analyse, Apple, Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *